top of page

CELUI QUI CHERCHE EN SACHANT CE QU'IL VA TROUVER, AU MIEUX, TROUVE CE QU'IL CHERCHAIT AU DÉPART

Adrien Coroller

BIOGRAPHY

Adrien Coroller a commencé la sculpture dès son 13ème anniversaire.

Il a quitté la Bretagne pour faire un compagnonnage artistique à Avignon, Nancy et Paris ; ce tour d’horizon lui a rapidement ouvert les portes des chantiers les plus prestigieux avec les plus grands noms du milieu.

Fort de ses nombreuses expériences, Adrien apprend rapidement à maîtriser La Matière sous toutes ses formes, minérales, végétales, animale et à comprendre la structure singulière de chaque médium pour la maîtriser, le repoussage, la taille, le sertie, l’attaque à l’acide jusqu’à l’impression et l’usinage.

« Sur le tard de cette quête, une voie s’est révélée plus passionnante, celle de l’idée de transmutation de la matière, une forme de quête alchimique où devenait plus intéressant de dialoguer que de dominer.
Faire du plomb, de l’or.
Faire de ses défauts, une qualité
Tenter de faire avec des rebuts et les défauts de la matière, du sublime
Et passer de l’épais au subtil ».

« Celui qui cherche en sachant ce qu’il va trouver, au mieux, trouve ce qu’il cherchait au départ »

Enfin, chaque pièce de son travail est un dialogue, une lutte parfois, une humble écoute aussi.. où se mêlent rêves, écoute et l’oubli de l’impossible.

Souligner
Polir

Ses principales références sont Alexandre Noll, Philippe Hiquily, Giuseppe.

NOTRE TÉMOIGNAGE

Adrien était un artisan autodidacte qui a dédie littéralement sa vie depuis son plus jeune âge au développement d’un savoir-faire transverse et pluridisciplinaire. Fort de cette soif intarissable d’expérimenter et d’apprendre, il a poussé son savoir-faire et la discipline de l’artisanat au rang de la création Artistique ; singulière, novatrice, empreinte de sens et d’Amour.

Il est de ces rares artistes qui tendent à maîtriser tous les éléments, naturels comme synthétiques, et qui sait orchestrer une symphonie de techniques pointues pour aboutir à une forme d’excellence au service de sa vision, de son inspiration, de sa signature et du message qu’il souhaite transmettre.

Il est aussi un Alchimiste qui transforme le plomb en or.
D’un défaut il donnera naissance à un ornement.
D’une masse épaisse émanera une courbe subtile.

Les curiosités d’Adrien sont à la fois des parenthèses qui figent et subliment la nature dans un état spontané, mais aussi des paremboles qui sont des hymnes à l’Amour, à la vie et à son essence.

Adrien Coroller capture la beauté de la nature dans ses derniers retranchements, lorsque son combat est définitivement perdu. L’Artiste rend ainsi un dernier hommage à la beauté des éléments, d’un environnement, d’une forme de vie ayant été négligée et qui est pourtant essentielle à la survie de tout un écosystème.

Une survie qui passe par une nécessité organique mais qui s’accompagne d’une mémoire et d’histoires des nombreux êtres vivants, humains comme animaux, qui ont eu la chance de côtoyer les sujets des créations de l’Artiste lors d’événements qui peuvent sembler anodins mais qui sont pourtant particulièrement chéris dans la vie de tous : Nos souvenirs.

Ainsi, tout événement et environnement devient le cœur même du sujet de l’Artiste.

Une balade en amoureux, un simple regard perdu vers un arbre qui vient de perdre une branche, comme un membre qui venait à disparaitre, cette force de la nature qui traverse les âges et transperce le ciel est pourtant si apaisante.

Cette branche deviendra donc éternelle et tous les regards qui se sont autrefois posés sur elle demeureront un témoignage silencieux de sa majestuosité grâce à Adrien.

D’un instant barbare ou d’une destruction aléatoire, l’Artiste redonne ses lettres de noblesses à la nature comme pour qu’elle nous pardonne, qu’elle ne sombre pas dans l’oubli et surtout pour transcender la fatalité et ainsi sublimer son essence-même.

Ainsi, un tronc d’arbre, une souche ou une branche sont hissées au rang de mythes en disparaissant des horizons et en reprenant vie pour finalement s’installer chez le collectionneur accompagné de ses souvenirs et des souvenirs de ceux qui ont eu la chance de côtoyer leur présence de leur vivant.

En ce sens, les créations d’Adrien ne sont pas uniquement des reliques du vivant mais sont aussi des cadeaux dont la nature fait don au vivant.

De cette vision de l’Artiste et de ce don naissent des pièces qui sont à l’Art et au Design ce que la nature est à la vie : Essentiel

- Galerie des Lyons